Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Marie LANCTOT. D’origine québécoise, je suis arrivée en France il y a 13 ans dans le cadre d’un premier cursus professionnel en sommellerie / restauration.
Reconvertie en qualité de coach sportive depuis 2014, j’habite aujourd’hui à Mérignac. Je suis devenue bénévole chez ADIXIO en Janvier 2021.

Quelles sont tes missions en tant que bénévole ?

En tant que bénévole en formation, ma mission principale est d’assister les responsables de régions sur leurs actions. Celles-ci visent à sensibiliser les différents publics en milieu professionnel sur les problématiques de l’addiction, leurs différents ressorts mais aussi leurs recours possibles. Elles peuvent prendre la forme d’animations, d’ateliers, ou encore de sessions de formation à destination des équipes managériales notamment. Je travaille avec une responsable régionale. Cette personne référente est une employée de l’association qui coordonne, anime et supervise l’ensemble des actions menées sur mon secteur géographique.
Les compétences nécessaires pour s’impliquer de manière bénévole sont la disponibilité, le professionnalisme, l’esprit d’équipe et l’empathie. Je pense aussi qu’une bonne connaissance de soi ainsi qu’un bon équilibre personnel sont requis. Ensuite, concernant plus précisément la question de l’addiction, je pense qu’il est important de savoir faire preuve d’ouverture d’esprit, de non-jugement et de bienveillance…

Qu'est-ce qui te plaît dans l'approche d'ADIXIO ?

Ce qui m’anime le plus c’est l’envie de contribuer à une cause difficile qui invoque la tolérance et l’entraide. Il faut permettre au collectif de mettre en lumière une question complexe, et parfois “cachée” de notre société. De lever le voile sur “un tabou”, et d’inviter à voir, à regarder, à nommer, à questionner, à bousculer nos mentalités, à mettre en réflexion, bref à inclure cette question difficile dans le champ de nos actions et de nos représentations. Et ce même si celle-ci peut nous paraître menaçante.
Ce qui me plaît en outre, c’est d'oeuvrer collectivement en apportant ma petite pierre d’expérience et d’humanité à l’édifice afin de réfléchir ensemble et de proposer des améliorations, et finalement, de tenter des choses pour contribuer à une aventure humaine plus grande que soi, qui inclut tout un chacun...

A quelles actions as-tu participé ?

J'ai assisté à deux actions au sein d’ADIXIO depuis mon arrivée :

  • Session de formation auprès de managers du groupe Orange,
  • Atelier de sensibilisation des équipes de vente de La Poste.

Comment se passe ton aventure associative en temps de COVID ?

La plupart des actions a êté maintenue grâce aux outils numériques et aux rencontres en “visio”. Lors de mes deux participations, j’ai même été agréablement surprise de découvrir l’interactivité possible malgré la distance des écrans. J’ai sincèrement trouvé que les animateurs menaient leurs interventions à distance avec brio. Et qu’ADIXIO et ses différents protagonistes, co-créateurs des actions, avaient su s’adapter de manière remarquable au contexte sanitaire qui proscrit le présentiel. En proposant des formats plus courts et morcelés, de même que des supports numériques interactifs, j’ai constaté qu’ils parvenaient à inviter le participant à s’investir.

Pourquoi est-ce que tu t'es lancée dans cette aventure associative ?

Pour deux raisons : la première est mon parcours. En effet, j’ai moi-même souffert d’une addiction comportementale qui m’a conduite récemment à remanier toute ma vie, tant sur le plan personnel que professionnel. Cette addiction c’est la bigorexie, soit la dépendance au sport ! Aujourd’hui, à l’intérieur d’une prise en charge thérapeutique professionnelle, j’ai su convertir cette épreuve en ressource pour l’avenir.
J’ai eu besoin de regarder en face ma problématique, d’apprendre à l’apprivoiser, à l’accepter jusqu’à l’inclure totalement… Jusqu’à ce qu’elle m’enseigne finalement à me connaître vraiment moi-même et qu’elle m’apprenne comment prendre soin de moi de manière tout en respectant mes besoins. Aujourd’hui, je peux dire que ceci est le plus beau cadeau que la vie m’ait fait, car j’ai entamé depuis un diplôme de psychopraticienne, et je suis désormais en train de trouver ma juste place de professionnelle en tant que coach sportive spécialisée dans la prévention et l’accompagnement des conduites addictives liées au sport. Ce travail n’aurait pas pu être possible sans tolérance et entraide.
L’autre raison a été l’association ADIXIO, représentée par ma coordinatrice régionale Claire JOUBERT. C’est en effet la prise de contact avec elle qui a terminé de me convaincre et d’intégrer leur action. Leurs missions et leur intervention interprofessionnelle m'ont interpellée. Le contact de Claire y a aussi été pour beaucoup (ce n’est pas de la flatterie) car j’ai retrouvé en elle la disponibilité, l’écoute, l’ouverture d’esprit, l’assertivité et le professionnalisme que je recherchais, et que je pense essentiels dans cette démarche...

Un mot pour celles et ceux qui voudraient nous rejoindre ?

Si vous hésitez à rejoindre l'équipe, je vous dirais tout simplement d’écouter votre cœur ! Je crois personnellement qu’ADIXIO est une structure sincère et professionnelle, dont l’organisation et la portée des actions sont concrètes et inclusives. Ecoutez attentivement ce que vous ressentez ! Et si votre cœur vous somme d’y aller, alors faites-vous confiance...

Contactez-nous

Informations, conseils, accompagnements, interventions en entreprise : pour être contacté, remplissez ce formulaire :